Témoignages

Témoignage d’une infirmière d’hémodialyse

« Nous avons eu la possibilité, à la demande de différents enfants, de réaliser une présentation (support vidéo, réponses aux questions) au sujet de la maladie rénale chronique et du traitement par hémodialyse, aux écoles respectives. Les enfants en hémodialyse viennent pour leur traitement trois fois trois heures par semaine ; certains enfants expliquaient que leurs camarades croyaient qu’ils s’amusaient pendant ces absences, ou étaient jaloux .

Globalement, les réactions furent positives pour les enfants, leurs camarades , les enseignants. Les questions fusaient, témoignant d’un intérêt certain. Un instituteur est également venu visiter notre service avec ses élèves.

Après la présentation, les réactions furent positives vis-à-vis de l’enfant hémodialysé:
compréhension de la maladie, amélioration de son insertion dans la classe, valorisation vis-à-vis des autres élèves.»

Témoignages d’enfants et adolescents

N., 16 ans

« Salut, moi je suis une fille de 16 ans. Je me fais souvent hospitaliser pour ma santé car j’ai un problème au rein. Pour l’instant, je prends des médicaments et ça va bien. Je suis fatiguée. J’en ai marre d’être toujours de mauvaise humeur ! … Mais ça va … on essaye de me rendre heureuse. Je viens à l’école de l’hôpital pour passer mes examens et c’est vraiment super, car je me fais aider par des professeurs vraiment super-cool ! gentils ! »

H., 12 ans

« Pour moi, tout va bien ! Enfin … pas tout à fait, car j’ai toujours des problèmes aux reins…
Mais ça va, ça marche, je me fais beaucoup soigner ! Pour l’école, je ne suis plus ici, car je suis maintenant dans une école normale qui me plaît beaucoup : tout marche bien, aucune difficulté dans les matières… Mais les profs de l’hôpital sont toujours cool avec moi !

Je les aime bien, ils m’ont beaucoup aidée l’année passée… Et ils me disent de revenir quand je veux ! Alors, franchement, vous ne trouvez pas ça un plaisir ? »

M., 10 ans

« Avant que l’infirmière vienne à mon école, les élèves se moquaient de moi (tu fais le malin, sale malade, …). Après l’exposé, ils ont arrêté, ils ont compris ma maladie.
C’est mieux maintenant. »

Témoignage d’une maman – Mama van Inaya

«Beste Adémar,
Met deze brief willen wij jullie eens BEDANKEN …..
Dankzij jullie hebben wij twee prachtige dagen gehad tijdens de zomer vakantie.
Tijdens die twee dagen zagen wij het personnel van het ziekenhuis anders. Niet gewoon maar mensen die voor ons moesten zorgen, het was meer dan dit en we zagen ze voor een keer zonder hun witte bloes.
Voor ons was het ook anders om mekaar ergens anders te zien dan in een bed of in de gangen van het ziekenhuis te zien….
Bedankt !!!!!
Met vriendelijke groeten,»